La manipulation par la fréquence du La

Les mystères de l'invisible

La manipulation par la fréquence du La

Le réglage actuel de la musique sur la base du LA à 440 Hz, la hauteur devenue standard, ne favorise aucune harmonisation, car elle ne correspond pas au mouvement cosmique, au rythme naturel ou aux autres vibrations accordées au corps humain.

La première tentative pour modifier la hauteur de vibration a eu lieu en 1884, mais grâce aux efforts de Giuseppe Verdi on a conservé l’ancien accordage connu sous le nom « A » de Verdi.
C’est en 1910 que John K. Digen, officier dans la marine américaine et disciple du physicien Hermann Helmholtz, a pu convaincre la Fédération Américaine des musiciens, lors de sa réunion annuelle, d’adopter la hauteur A = 440hz (au lieu de 432hz) en tant que hauteur standard pour les orchestres et groupes musicaux. Compétent dans les domaines de l’astronomie, de la géologie et de la chimie, John K. Digen avait étudié de nombreuses branches de la physique, en particulier la théorie de la lumière et du son. Son opinion est fondamentale dans l’étude de l’acoustique musicale. Digen a conçu en temps de guerre le carillon 440Hz, utilisé pour la nouvelle propagande dans la Seconde guerre mondiale.

Ensuite, en 1936, le ministre de la propagande du mouvement nazi, Goebbels, a adopté la fréquence de 440 hertz, dans l’idée que celle-ci, affectant plus facilement le cerveau humain, pouvait être utilisée dans le cadre de la propagande nazie envers les populations. En effet, si l’on prive un corps humain de sa tonalité naturelle en augmentant sa hauteur, le cerveau sera plus particulièrement excité. De plus, les gens perdent progressivement leur libre-arbitre et deviennent plus faciles à « manipuler ». Ce fut la principale raison pour laquelle les nazis adoptèrent cette nouvelle fréquence (LA = 440hz).

Et c’est vers 1940 que le gouvernement américain introduisit l’accordage des instruments sur le La (A dans les pays anglo-saxons) de 440 Hz dans le monde entier ; celui-ci, en 1953, est devenu la norme ISO 16.

La hauteur 440 Hz est contre nature, la musique issue de la fréquence de 440 Hz est en conflit avec les centres d’énergie humaine (les Chakras). L’industrie de la musique utilise cette fréquence afin de gérer les populations humaines, de propager une agressivité, de l’agitation psycho-sociale et de la détresse émotionnelle qui provoquent des troubles physiques. Ce genre de musique peut également générer des effets malsains ou un comportement antisocial et un désordre dans l’esprit humain.

La cymatique (science qui étudie la visualisation du son et des vibrations) montre que la fréquence et les vibrations sont les clés principales et les bases organisationnelles pour la création de toute la matière et de la vie sur notre planète. Lorsque les ondes sonores se déplacent dans le milieu physique (sable, air, eau …), la fréquence des ondes est directement liée à la formation de structures qui sont générées par les ondes sonores lors de leur passage à travers un milieu particulier … et particulièrement dans le corps humain, qui se compose de plus de 70% d’eau !

Extrait de l’article du blog : https://www.le-bien-etre-russe.com/actualites-cef/13_le-mystere-de-la-frequence-de-432-hz.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *